Vacances Pâques 2013 : 2 Français sur 3 prêts à faire des sacrifices pour partir en vacances

COMMUNIQUE DE PRESSE – EASYVOYAGE / PROMISE – PANEL ON THE WEB – AVRIL 2013

paques, ete, vacances, francaisA l’heure où les voyageurs sont de plus en plus vigilants et comparent ardemment les offres avant de choisir une destination, Easyvoyage.com, portail d’info-médiation, dévoile le second volet d’un baromètre destiné à mieux cerner les grandes tendances touristiques. Qui sont les Français qui vont partir pour les vacances de Pâques ? Quel type de séjour vont-ils privilégier (famille, mobile home, hôtel de charme,…) ? Quels sont les sacrifices concédés par les Français pour espérer pouvoir partir ?

UN PARFUM D’INCERTITUDE PLANE SUR LES VACANCES DE PAQUES POUR CERTAINS

Si 32% des Français envisagent de partir pour les prochaines vacances de Pâques (versus 34% l’année dernière à la même période) seulement 1 sur 5 le prévoie de façon certaine. Quid des vacances précédentes ? Seulement 1/3 des vacanciers de Pâques ne sont pas partis pour les vacances d’hiver : une routine de vacances s’installe pour ceux qui peuvent se le permettre. Les Français qui n’envisagent pas de partir pour ces vacances le font essentiellement car ils ne disposent pas d’un budget suffisant pour le faire (48%), un score encore plus élevé chez les catégories socioprofessionnelles intermédiaires et inférieures. 21% préfèrent se réserver pour l’été. Le tassement du « pouvoir d’achat » et du « vouloir partir » des classes moyennes semblent donc se confirmer.

LES PROFILS DES VACANCIERS DE PAQUES ? DES FAMILLES, LE PLUS SOUVENT NOMBREUSES ET PLUTOT AISEES

Les familles nombreuses (3 enfants et +) et les couples avec enfants partiront davantage. Elles sont également plus souvent de catégories socioprofessionnelles supérieures et résident en Ile de France. Les vacances de Pâques sont plus familiales que celles d’hiver : 54% partent en couple et 35% avec un ou plusieurs enfants. Par ailleurs, le choix de la destination se fait essentiellement pour rejoindre de la famille ou des amis. Enfin, les 35-44 ans font plus attention à ce que la destination soit bien adaptée aux enfants et à la famille alors que les CSP moyennes et inférieures recherchent davantage des destinations avec un bon rapport qualité/prix.

LES DEUX MOTS D’ORDRE DES VACANCES DE PAQUES : COURT SEJOUR ET VIGILANCE SUR LE LOGEMENT

Si 1 Français sur 3 envisage de partir, plus de la moitié des vacanciers déclarent partir moins d’une semaine. Le budget moyen envisagé reste semblable à celui des dernières vacances d’hiver : près de 600 €/personne ( 667 € pour les séjours marchands versus 434 € pour ceux non marchands et 459 € pour le budget famille). Mais les vacanciers de Pâques seront plus nombreux à ne pas payer leur logement (43% vs 30% pour les vacances d’hiver). Pour cela, les Français ont choisi un hébergement chez la famille, chez des amis, ou dans leur résidence secondaire. Une attention encore plus soutenue sur le coût que représente le logement, une vigilance il est vrai aidée par le caractère familial des déplacements.

LA MARQUE FRANCE, UNE VALEUR SURE POUR DES VACANCES COURTES ET FAMILIALES

paques, vacances, 2013, francais

Plus de 7 vacanciers sur 10 partiront en France pour les prochaines vacances. Ceux ayant choisi l’étranger se rendront principalement en Europe (73%) et en Afrique/Maghreb/MO (14%). Et les plus jeunes (18-24 ans), sont plus nombreux à déclarer partir pour l’étranger : 28%. La France restant le refuge des couples avec enfants. Rester en France, une nécessité économique pour certains, un choix familial pour d’autres.

DES VACANCIERS QUI SOUHAITENT SE REPOSER AU SOLEIL

41% des vacanciers vont aller à la mer et seuls 4% font faire du ski, une destination perçue comme chère pour une grande majorité. Ces vacances de Pâques sont donc tournées vers des destinations « farniente et soleil ». Mais les hommes sont davantage attirés par des séjours à la montagne et les randonnées  trekking (16%).

INTERNET RESTE LE MOYEN PRIVILEGIE DES FRANCAIS POUR RESERVER LE TRANSPORT ET LE SEJOUR ET BOUDENT LES AGENCES DE VOYAGES TRADITIONNELLES

 

paques, vacances, francais, 2013

 

Les Français surfent pour définir leurs vacances : la toile est utilisée par les 3/4  des vacanciers pour se renseigner et également par les 3/4 pour acheter achètent leur séjour, leur hébergement ou leur billet de transport. 29% se sont renseignés sur les sites des agences de voyages en ligne (qui sont les plus visités pour préparer les vacances). Les agences traditionnelles sont délaissées et ne comptent plus que pour 16% des achats.

DES VACANCES MERITEES

Dans un contexte de crise et de pouvoir d’achat en berne, 51% des vacanciers ont le sentiment d’avoir dû faire des sacrifices ou des arbitrages pour pouvoir partir en vacances, un sentiment encore plus prononcé chez les 45-54 ans et les CSP intermédiaires et inférieures.

Le principal arbitrage effectué est la réduction des dépenses sur place (55%) ainsi que la réduction de la durée du séjour (42%). L’utilisation d’un transport plus économique est préférée par les moins de 35 ans et les résidents d’Ile de France pour optimiser le budget alloué aux vacances. 

Prêts à tout pour partir ? Pas vraiment ! Si leur concept est très tendance, le coach surfing et l’échange de maisons sont encore loin de faire l’unanimité : en effet, seuls 2% (respectivement) des internautes seraient prêts à tester ces formules pour pouvoir partir en vacances;

DES STRATEGIES DE CONSO’BATTANT POUR PRESERVER SON VOULOIR DE VACANCES

Afin d’optimiser leur budget vacances, 63% des Français seraient prêts à choisir leur destination au dernier moment et 59% participeraient aux tâches ménagères du logement qu’ils louent. Les 18-24 ans sont plus enclins à réduire leur confort pour optimiser leur budget vacances (tâches ménagères, travaux, covoiturage, partage d’hébergement).

ECONOMIE, ECONOMIE, ECONOMIE

62 % des Français sont prêts à faire des sacrifices pour avoir la possibilité de partir. Les Français sont prêts à renoncer à quelques loisirs pour partir en vacances, en premier lieu aux restaurants (40%) et au cinéma (32%), près d’un tiers (29%) sont prêts à utiliser moins souvent leur voiture. Les femmes et les moins de 35 ans sont davantage enclins à faire des efforts, comme par exemple acheter des articles d’occasion.

« Dans un contexte de réduction de son pouvoir d’achat, les vacances de Pâques révèlent des enseignements intéressants sur les nouveaux comportements des consommateurs français. Le caractère plus familial des séjours envisagés amène certes à privilégier un mode d’hébergement gratuit ou partagé et à se déplacer davantage en France qu’à l’étranger. Pour autant, cela ne suffit pas forcément. Le recours est alors de raccourcir la durée de son séjour, une extrémité à laquelle certains préfèrent ne pas se résoudre, privilégiant d’autres postes d’économies sur les dépenses et les sorties. Les vacances demeurent un rendez-vous essentiel… quitte au quotidien à sacrifier quelques menus plaisirs ou un peu de confort pour mettre de côté le budget nécessaire. A quand un compte épargne vacances ?  »  ajoute Philippe JOURDAN, associé fondateur de Panel On The Web.

METHODOLOGIE

Etude en ligne réalisée sur un échantillon de 1.001 personnes âgées de 18 ans et plus. Quotas sur le genre, l’âge, la CSP et la région d’habitation. Date du terrain : 26 au 29 mars 2013. Echantillon issu de l’Access Panel de l’institut d’études Promise / Panel On The Web.

A PROPOS DE PROMISE / PANEL ON THE WEB

Née en 2008, Promise Consulting Inc. intègre l’ensemble des métiers liés à la prise de décision marketing (études, analyse, conseil) en s’appuyant sur l’expertise et le savoir-faire de ses 3 filiales : Panel On The Web (créée en 2000) ; Panel On The Web Field (lancée en 2009) ; JPL Consulting (fondée en 1998). La société apporte son expertise aux marques souhaitant se développer tant sur les marchés locaux qu’internationaux. Elle dispose d’un département recherche marketing qui lui permet de développer des outils d’aide à la décision innovants pour les décideurs, de les accompagner dans la mesure de la brand value et dans la simulation de plans d’actions marketing. La société est également certifiée OPQCM, Social Media Marketing de la DMA et adhère aux règles SYNTEC et ESOMAR.

AGENCE VILLAGE RP

Dimitri Hommel-Viktorovitch

E-Mail : d.hommel@village-rp.com

Tel : 01 40 22 05 22

 

 

 

 

Publié par Philippe Jourdan

Philippe Jourdan, HEC, professeur des universités. J'ai fondé en 2000 avec Valérie Jourdan le premier panel d'Internautes français dédiés aux études marketing en ligne. Depuis, notre équipe reste fidèle à notre engagement initial : renforcer le lien entre les belles marques et leurs clients, partout dans le Monde.

%d blogueurs aiment cette page :